mercredi 21 juin
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 1 > Zoom sur le derby Saint-Chamond - Montbrison

Zoom sur le derby Saint-Chamond - Montbrison

lundi 10 mars 2014, par Karim

L’un est relégable. L’autre a le projet de jouer sérieusement sa chance durant les play-offs du championnat. Mais la magie qui entoure chaque derby faisait croire à tous les supporters de la Loire que leur derby de NM1 serait l’occasion pour Montbrison, 17ème de ce championnat, de montrer un visage différent.

Photo : Jean-Stéphane Rinna par Tuan Nguyen

Devant un public nombreux venu, le Saint-Chamond Basket accueillait vendredi soir son voisin de Montbrison.

Emmenés par son trio offensif RINNA - PAUMIER - LANDU BONGO, les joueurs couramiauds ne laissaient dès l’entame de match aucune chance à leurs visiteurs.
LANDU BONGO (29 ans, 1m93) mitraille dans tous les sens avec un 5/5 à 3 points dans le premier quart temps. Montbrison termine d’ailleurs le premier quart temps à 11 longueurs de retard ( 26-15, 10eme)

Le seul FORBES (34 ans, 1m84) limite la casse tout au long de la première mi-temps avec ses 19 points à 50% à 3 points. Le capitaine, Régis AUBRY, totalement absent, le coach montbrisonnais fais le choix de passer en zone en missionnant le jeune Léo GIMENEZ (19 ans, 1m90) pour éteindre LANDU BONGO.

Un choix qui s’avère payant puisque l’arrière de Saint-Chamond limite son influence. C’était sans compter sur Jean Stéphane RINNA (2m05, 31 ans) ey Vincent ATEBA (1m95, 29 ans) pour apporter toutes les influences sur le jeu. Grimay PAUMIER, le cubain local, claque des dunks dans tous les sens pour creuser un écart dans un match qui perd de son interet tant la différence de niveau est flagrante. (75-50,30ème)

Le 4ème quart-temps sera le "garbage time", permettant aux jeunes joueurs comme Grégory LANCE et David LAROCHE coté couramiaud ou Léo GIMENEZ et Quentin VINCENT coté montbrison de noircir leurs statistiques.

La différence de niveau était trop importante entre les deux équipes. Trop dépendant d’individualités, Montbrison ne peut espérer mieux que sa 17eme place actuelle. Avec un banc très limité et composé de 4 jeunes joueurs, la fin de saison risque d’être longue. Saint-Chamond, appliquée et concentrée, souhaite jouer clairement sa chance dans les playoffs. Il leur faudra compter sur un Mantas RUIKIS bien plus régulier et un Elio SADIKU à un niveau NM1 qu’il n’a jamais démontré depuis son arrivée à Saint-Chamond. Le club du président PAOUR devra toutefois se confronter à des adversaires bien plus coriaces.