lundi 6 février
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Basketball Champions League > FEL - 6ème journée : Les équipes françaises bien placées

FEL - 6ème journée : Les équipes françaises bien placées

jeudi 9 décembre 2004

A l’issue de la phase aller du premier tour de la FEL, Dijon, Strasbourg et Paris sont bien placés pour se qualifier pour la suite de la compétition. Grâce à sa victoire sur Bnei-Hasharon, Strasbourg partage la tête du groupe C avec 3 autres équipes. La victoire à Belgrade du PBR lui permet d’être classé seul deuxième du groupe D. Enfin, malgré sa défaite de 2 pts à Pepinster, Dijon est 3ème du groupe B.

Groupe B : Pepinster (3-4) / Dijon (4-3) : 92-90

A 4 min de la fin du match, Dijon semblait tenir le match et comptait 9 pts d’avance. Mais Charlie Mandic, Jérôme Monnet, Rowan Barrett et enfin Marcin Stefanski vont successivement sortir sur 5 fautes. La JDA, qui jouait déjà sans Vincent Jones non qualifié et qui devait composer avec un Pawel Storozynski diminué par une blessure à la cheville, voyait alors Pepinster refaire son retard et passer devant dans les dernières secondes.
L’ailier serbe Aleksandar Zelecevic a mené Pepinster avec 26 pts tandis que les Américains Adrian Autry et Marcus Douthit en ont respectivement ajouté 18 et 14.
Le traditionnel duo Boniface N’Dong et Rowan Barrett a mené la JDA avec respectivemment 22 et 20 pts.
A l’issue des matches allers, Dijon (4-3) est classé 3ème derrière Nahariya (6-1) et le Besiktas Istanbul (6-1). Dijon est d’ailleurs la seule équipe du groupe à avoir battu le Besiktas, vainqueur hier de Nahariya 82-72 dans le match au sommet de ce groupe B. Ionikos (3-4), qui enregistrait hier le retour de Sacha Giffa, s’est incliné 82-77 à Perm (2-5). L’ancien Bressan Saddi Washington a été le meileur marqueur de l’équipe grecque avec 17 pts à 6/12 et 4 rbs tandis que Sacha Giffa s’est contenté de 2 pts à 0/2 en 17 min. Ionikos (3-4) est désormais 4ème du groupe B. La semaine prochaine, Dijon accueillera Ionikos.

Groupe C : Bnei-Hasharon (4-2) / Strasbourg (4-2) : 77-84

Strasbourg a fait un grand match et une excellent affaire en allant s’imposer en Israël, à Raanana, face à Bnei-Hasharon. Grâce à sa supériorité dans la raquette, la SIG va creuser l’écart en première mi-temps qu’elle termine à +16. Malgré la sortie sur blessure de Sharif Fajardo, touché au tendon d’achille, Strasbourg va continuer à dominer sous les panneaux grâce à Steve Payne et Crawford Palmer. Après avoir culminé à +19, l’écart va progressivement se réduire en fin de 3ème quart-temps. Le match se durcit dans le dernier quart et Steve Payne, auteur d’un mauvais geste est exclu. Crawford Palmer étant handicapé par les fautes, c’est l’Anglo-Américain John McCord qui va tenir la barraque à l’intérieur. A deux minutes du buzzer, la SIG compte 14 pts d’avance et les Israëliens vont alors tenter le tout pour le tout. Les deux arrières américains Aaron Lucas et Alvin Young vont permettre à Bnei-Hasharon d’échouer à seulement 7 pts.
Alvin Young finit meilleur marqueur du match avec 32 pts à 14/25, 4 rbs, 3 pds et 4 ints tandis qu’Aaron Lucas a ajouté 13 pts à 5/14, 4 rbs, 3 pds et 3 ints.
John McCord a mené la SIG avec 19 pts à 7/9, 8 rbs et 3 pds. Sharif Fajardo a ajouté 14 pts à 7/10 et 6 rbs en 20 min avant de sortir sur blessure.
La SIG (4-2) a fait une très bonne affaire car elle rejoint en tête du classement du groupe C, Bnei-Hasharon (4-2), Khimki (4-2) et Tuborg Izmir (4-2). La semaine prochaine, Strasbourg se rendra à Anwil Wloclawek (1-5), bon dernier du groupe et exempt cette semaine.

Groupe D : Lavovi Belgrade (2-5) / Paris (5-2) : 67-84

Le PBR n’a été à aucun moment inquiété par une faible équipe du Lavovi Belgrade, actuellement dernière du championnat serbe. Le coach parisien Gordon Herbert a ainsi pu faire tourner son effectif et donner quelques minutes de temps de jeu à ses espoirs Paolo Ticina, Xavier Corosine et Sylvain Marco.
Le meileur marqueur de l’équipe serbe fut Miljan Pupovic qui a inscrit 23 pts à 10/13 et pris 5 rbs. Sasa Bratic a ajouté 16 pts à 6/9 avec 2 rbs et 3 pds.
C.C. Harrison a mené le PBR avec 24 pts à 9/14, 4 rbs et 3 pds. Igor Perica a ajouté 16 pts à 6/9 et 2 rbs et Luc-Arthur Vebobe 14 pts à 6/8 et 6 rbs.
Cette victoire permet au Paris Basket Racing (5-2) de conserver sa seconde place derrière le Spartak St. Petersbourg (6-0), leader invaincu vainqueur d’Iraklis (2-5) hier 87-75, et qui se présente comme le favori de la compétition. Le PBR accueillera la semaine prochaine Iraklis.