lundi 6 février
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Basketball Champions League > Korac : Nancy bien parti pour l’exploit

Korac : Nancy bien parti pour l’exploit

jeudi 11 avril 2002, par Christophe Blandin

En l’emportant de 26 pts contre les Russes de Vody lors de la finale aller, le SLUC Nancy a pris une sérieuse option sur la dernière coupe Korac de l’histoire. Seule fausse note dans cette superbe soirée : la nouvelle blessure de Cyril Julian au genou gauche qui pourrait avoir des conséquences dans les semaines prochaines.

Julian devait quitter ses partenaires dès la 4ème minute suite à un nouveau coup reçu sur le genou. En son absence, les intérieurs Fabien Dubos et Vincent Masingue se retrouvaient seuls pour contrer la tour de contrôle lituanienne Zukauskas. Mais, avec beaucoup de hargne en défense, les coéquipiers de Stevin Smith surent contrôler les éléments dangereux de cette formation qui n’en manque pas à commencer par la paire américain de premier choix : Tony Farmer (que les supporters bisontins connaissent bien) et James Robinson (passé par la NBA tout comme Farmer).

Ainsi, à la mi-temps, les Nancéiens comptaient déjà 16 pts d’avance malgré quelques tirs à 3 pts du fantastique shooteur Igor Koudeline. Mais, dans le camp des Lorrains, Ross Land était dans un bon soir signant un 4 sur 7 à 3 pts, Stevin Smith égal à lui-même (23 pts) et Joseph Gomis toujours aussi insaisissable (18 pts). Malgré la fatigue qui commençait à se faire ressentir lors du dernier quart-temps, le SLUC gérait très bien son avance et parvenait même à l’accentuer pour terminer le match avec ce bonus très important de 26 pts (score final : 98 à 72).

"Plus que les choix tactiques, c’est la victoire du courage", a analysé l’entraîneur Sylvain Lautié. "On a fait un grand match avec beaucoup d’agressivité. On a joué avec la tête", a assuré Ross Land, l’un des grands artisans, aux côtés d’un énorme Stevin Smith, de ce succès.

La finale retour aura lieu mercredi prochain à Rostov et on espère qu’en dépit de la blessure de leur capitaine Julian, les Nancéiens parviendront à conserver leur avance pour la plus grande joie de leurs supporters et de l’ensemble du basket français…

- Les stats du match :

Les quarts temps : 18-17, 30-15, 24-15, 26-25.

Spectateurs : 6000 environ.

Arbitres : MM. Grossi Ita et Alzulia Esp

NANCY : 37 paniers dont 12 sur 26 à 3 pts sur 72 tirs, 2 LF sur 14 tentés, rebonds, 21 passes décisives, 16 balles perdues, 28 fautes, Dubos 34e éliminé.

Marqueurs : Boskovic 14, Land 18, S. Smith 23, Julian 4, Dubos 11, Gomis 18, Masingue 10.

VODY : 25 paniers dont 4 sur 25 à 3 pts sur 77 tirs, 18 LF sur 28, 12 passes décisives, 15 balles perdues, 20 fautes.

Marqueurs : Robinson 12, Koudeline 17, E. Zukauskas 15, Vedichtchev 2, Farmer 13, Tsypatchev 9, Jagodnik 4.