jeudi 23 novembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Limoges : la suite avec ou sans Heiko Schaffartzik ?

Limoges : la suite avec ou sans Heiko Schaffartzik ?

vendredi 13 novembre 2015

JPEG - 35.2 ko
Heiko Schaffartzik

Il en pose des soucis, ce Heiko Schaffartzik... Pas autant que Randy Culpepper, mais il faut croire qu’à Limoges rien n’est jamais complètement simple.
Pas sur le terrain où son apport est loué par tous, bien sûr.
Mais plutôt en coulisses où la gestion du contrat du meneur shooteur allemand n’est pas évidente,voire également à la télévision, où le duo de commentateurs de la chaine MCS éprouve les pires difficultés pour prononcer son nom.

Arrivé au CSP pour notamment pallier l’absence de Randy Culpepper, blessé à la main en début de saison, l’ex de l’ALBA et du Bayern a été signé jusqu’à la fin de saison, soit théoriquement bien au-delà du retour du fantasque meneur US, avec cependant une nuance importante.

Selon les medias locaux, Heiko Schaffartzik dispose d’un accord moral avec le club lui permettant de quitter le club répondre à une proposition plus intéressante jusqu’au 20 décembre. Avec un joueur épanoui, une qualification pour le TOP 16 pas encore enterrée, un joueur qui clame sur France Bleu Limoges qu’il a envie de rester, a priori tous les éléments semblaient réunis pour continuer l’aventure. Il n’est pas inutile de préciser que le CSP aurait d’autant plus besoin du joueur que le torchon brûle de plus en plus avec Randy Culpepper, au mieux désinvolte, au pire provocateur, en atteste le concours de petites phrases en cours sur les réseaux sociaux.

Le problème, c’est qu’il semble que quelque chose coince dans l’entourage de l’Allemand, puisque la veille du match brillamment remporté hier face à Milan, et toujours selon France Bleu, le CSP a carrément posé un ultimatum au joueur et son agent afin de se positionner. Depuis, "Eko" comme on l’appelle à la télé française, a réitéré son désir de rester. Affaire à suivre...

- La fiche d’Heiko Schaffartzik