mardi 19 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Le CSP Limoges est de retour au sommet !

Le CSP Limoges est de retour au sommet !

jeudi 5 juin 2014, par Christophe Blandin

Le peuple limougeaud l’attendait depuis 14 ans alors il est venu en très grand nombre à Beaublanc ce jeudi soir. Et le CSP a répondu à l’attente de tout un peuple en remportant son 10ème titre de Champion de France en venant à bout de Strasbourg sur le score de 73 à 70. L’équipe dirigée par Jean-Marc Dupraz se sera montrée impeccable durant cette finale qu’elle remporte 3-0. Le CSP retrouvera donc l’Euroligue la saison prochaine ce qui promet encore de superbes soirées dans le Limousin.

Photo : Le CSP Limoges champion de France ! par Sébastien Meunier

Même si la tension est palpable que ce soit sur le terrain ou dans les gradins, les Limougeauds réalisent néanmoins un très bon début de match en s’appuyant notamment sur JK Edwards à l’intérieur qui montre la voie à ses coéquipiers en inscrivant 6 points dans les premières minutes de la rencontre. En pleine réussite derrière la ligne des 6m75, le CSP inflige ainsi un 10-0 en 3 minutes à la SIG pour prendre le large au tableau (14-6).

Poussés hors de la raquette par la défense limougeaude, les Alsaciens vont à leur tour briller dans les tirs primés et ainsi revenir à un petit point de leur hôte (16-15). Mais Limoges va alors mettre un nouveau coup d’accélérateur avec 2 réussites longue distance de son shooteur JR Reynolds suivies d’un dunk de Nobel Boungou colo pour conclure un 8-0 (26-17). Un nouveau panier primé alsacien signé Jérémy Leloup permet à la SIG de limiter quelque peu la casse au terme du 1er quart-temps : 26-20.

Les Strasbourgeois doivent désormais absolument resserrer leur défense s’ils veulent s’imposer dans la fournaise de Beaublanc. Et c’est ce que font les joueurs de Vincent Collet au début du 2ème quart-temps en signant un 8-0 pour reprendre le commandement du match (26-28) avec notamment un Antoine Diot brillant à la baguette. Il faut ainsi attendre près de 5 minutes pour voir le premier panier limougeaud de la 2ème période, l’oeuvre de Taurean Green à 3 pts.

Après un 1er quart-temps offensif, les points se font plus rares dans cette 2ème période du fait de l’intensité défensive mise par chaque équipe mais aussi et surtout en raison des nombreuses balles perdues de part et d’autre. La zone match up proposée par la SIG gêne en particulier le jeu collectif du CSP et les Alsaciens n’encaissent ainsi que 10 points dans le 2ème quart-temps ce qui leur permet de mener d’un petit point à la pause : 35-36.

Au retour des vestiaires, la SIG continue à dérouler patiemment ses systèmes en proposant un jeu tout en périphérie (OD Anosike ne foulant pas du tout le parquet). Et cela fonctionne : l’adresse à 3 pts de Leloup et de Thornton offre un avantage de +7 à Strasbourg en début de 3ème quart-temps. Le sérieux de l’équipe de Vincent Collet de chaque côté du terrain lui permet de porter son avance à +9 quelques instants plus tard 42-51).

Les Limougeauds continuent à perdre beaucoup trop de ballons dans cette 3ème période. Mais il faut très peu de choses pour relancer la machine CSP et faire à nouveau monter la température de son bouillant public. 2 paniers primés signés Alex Acker et Nobel Boungou colo rapprochent le CSP à 3 points. Mieux : JR Reynolds inscrit 2 lay-ups consécutifs pour replacer Limoges devant au tableau d’affichage (52-51). La SIG subit la tempête de Beaublanc et multiplie les mauvais choix en attaque si bien qu’au moment de démarrer la dernière période, Limoges est devant : 54-53.

Sur son 4ème panier primé de la soirée, Jérémy Leloup remet Strasbourg devant. Les 2 équipes se livrent désormais un superbe duel au corps à corps dans une rencontre très serrée et qui va donc se jouer dans les dernières minutes. Un 8-0 au cœur du 4ème quart-temps conclu par un nouveau shoot à 3 pts plein de réussite de la part de Nobel Boungou colo offre 4 points d’avance au CSP (66-62 et moins de 5 minutes à jouer). Antoine Diot répond de suite avec son premier panier primé de la soirée mais Taurean Green en fait de même pour le CSP.

Dans les 2 dernières minutes de la rencontre, Strasbourg laisse passer plusieurs occasions de reprendre l’avantage : David Andersen se voit siffler une faute offensive puis Jérémy Leloup manque le coche derrière la ligne des 6m75. Limoges n’en profite pas et Strasbourg se voit ainsi offrir une nouvelle occasion de passer devant. Cette fois-ci, David Andersen parvient à marquer un lay-up à 32 secondes du terme de la rencontre et la SIG est devant (69-70) ! Le même Andersen commet une faute sur Green qui ne tremble pas sur la ligne des lancers-francs.

Mais la SIG a la dernière possession : Jérémy Leloup a un tir ouvert à 3 pts mais son shoot heurte l’arceau. Rebond limougeaud et faute immédiate sur Adrien Moerman qui fait à son tour un 2 sur 2 aux lancers-francs. Antoine Diot a un dernier ballon pour envoyer les 2 équipes en prolongation mais sa tentative ne trouve pas le chemin du filet. Le buzzer retentit sur le score de 73 à70. Limoges est de retour au sommet : le CSP est Champion de France !!!