dimanche 26 mars
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Le Top 8 se dessine

Le Top 8 se dessine

dimanche 10 avril 2016, par Eric Deshayes

En lutte pour une place en play-offs, Lyon-Villeurbanne, Monaco, Pau-Orthez, et Le Mans se sont tous imposés samedi. Pau s’est bien repris après 2 défaites consécutives, en dominant un concurrent direct Gravelines-Dunkerque, grâce à ses joueurs US Harris et Thompson. Le MSB est revenu lui victorieux de son déplacement à Strasbourg. Mais la mauvaise opération du week-end est sans conteste pour le CSP Limoges. Le double tenant du titre a lourdement chuté en Bourgogne, et sauf coup du sort improbable, ne pourra pas se qualifier pour les phases finales...

Photo : Tywain McKee (Le Mans)

Le match de la journée

Strasbourg/Le Mans

3 jours après son exploit européen à Trente en ½ finale d’Eurocup, Strasbourg remettait le couvert à domicile face à une solide équipe du Mans qui les avait dominé de 9 points à l’aller. Sans doute émoussés par la répétition des efforts, la SIG va courir au score pendant 40 minutes, pour au final s’incliner 82 à 66. Elle va subir dans un premier temps les assauts de l’ancien strasbourgeois Roméo Travis (8 points dans le 1er quart, 15 au final mais à 5/17 aux shoots). Emmené par son meneur Mckee, maladroit mais distributeur de caviar (3/11 aux tirs couplé à 13 passes décisives), le MSB profitera de sa large domination sous les panneaux (36 rebonds à 22) et de la réussite de ses extérieurs Amagou et Gélabale (29 pts et 4/8 à 3 points pour le duo) pour contenir le retour des locaux.

Malgré le jour sans de Kyle Weems (-3 d’évaluation en 24 minutes), Louis Campbell et Mardy Collins ramèneront la SIG à 6 points à moins de 3 minutes du terme. Malheureusement pour eux, les dernières minutes vont tourner en eau de boudin : faute offensive de Collins, contestée par Vincent Collet, entrainant une faute technique puis une disqualifiante pour le coach avant que l’arrière US de Strasbourg ne s’agace de nouveau une minute plus tard et se fasse expulser lui aussi.. Bref, avec 5 lancers francs réussis plus les possessions, le MSB n’a plus eu qu’à dérouler en fin de rencontre.

Fait marquant

Limoges défait dans la salle de Dijon. Après avoir bien démarré, le CSP a plongé dans le 3ème quart temps, perdu 37 à 17, et ne pourra jamais revenir. Si les qualités offensives des champions de France sont là, c’est la défense qui pose question, notamment dans les matches couperets. Pourtant 4ème meilleur défense de Pro A , l’équipe a ainsi subi de gros trou d’air : avant les 99 points encaissés hier, elle en avait pris 90 à Nanterre, 94 face à Chalon/Saône, 80 au PL ou 78 à Gravelines. Désormais, le constat est simple. Limoges a 3 victoires de retard sur le huitième, le perdant du match Nanterre-Chalon qui se joue lundi. Comme le CSP n’a pas le point-average sur ces 2 équipes, il faut donc remonter 4 succès à 6 journées du terme. Même si le calendrier est plutôt clément (4 matchs à domicile sur 6), il leur reste à affronter Strasbourg et Monaco. Et ils devront aussi compter sur un effondrement d’un membre du Top 8. Bref, dur à imaginer…

La statistique

48. Le nombre de rebonds captés par Nancy à Cholet. C’est le record pour le SLUC dans ce domaine pour la saison. Le plus fou c’est que ce chiffre a été atteint en l’absence de Flo Pietrus , 4ème rebondeur du championnat, et que le joueur qui en gobé le plus s’appelle… Benjamin Sene, le jeune meneur nancéen, auteur de 16 prises, dont 12 défensifs. Malgré cette performance, Nancy s’est incliné après prolongation à Cholet 85 à 83.

A suivre

Le week-end prochain, la 29ème journée offrira 2 affiches. D’abord, samedi à 18 H, Lyon-Villeurbanne recevra le leader de Pro A, Monaco. Les hommes de JD Jackson voudront effacer le revers de l’aller (78 à 66) et conforter leur 4ème place, dans un peloton de 4 équipes à 18 victoires. A 20 H 30, aura lieu le derby de l’Est à Nancy. Le SLUC, premier non relégable, voudra assurer définitivement son maintien, et la SIG, qui reste sur 2 défaites consécutives (avant son déplacement à Dijon mardi soir), aura besoin d’un succès s’il veut finir dans les 2 premiers du championnat.