mardi 19 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Euroligue > Chalon gère mal le dernier quart et s’incline à Berlin

Chalon gère mal le dernier quart et s’incline à Berlin

vendredi 19 octobre 2012, par patnba

Poussifs la semaine dernière pour battre les Polonais de Gdynia, les Chalonnais sont passés tout près de la victoire en Allemagne (défaite 74-71). La mauvaise gestion des dix dernières minutes leur a coûté très cher. Ils s’inclinent alors qu’ils ont fait pratiquement la course en tête tout le match. Rageant !

Décidément, l’"Escroc" (Steed Tchicamboud) fait un gros début de saison à l’Elan Chalon. Déjà consistant face aux Polonais, il a récidivé hier soir en Allemagne (20 points à 5 sur 7 dont 3 sur 3 à trois points, 7 LF sur 7, 4 rebonds, 3 passes pour 26 d’évaluation). Un début de match, donc, très bien géré par son équipe avec un jeu collectif qui monte en puissance. Avec Tchicamboud à la distribution, Shelden Williams fait, lui, un chantier dans la raquette et se montre opportuniste.

Shelden Williams limité par les fautes

Mais les arbitres vont en décider autrement. Pénalisé deux fois, l’ancien pivot de Duke est obligé de sortir, remplacé par JBAM. Le massif intérieur de Greg Beugnot saisit alors sa chance et fait oublier l’ex-joueur des Nets (9 pts, 5 rebonds et quelques smashes bien sentis). Une déception, relative : Blake Schilb. L’Américain est sur courant alternatif (14 points, mais à 5 sur 17). Son compatriote, Brion Rush, n’y est pas lui non plus, alors que Ilian Evtimov arrose (aucun point, 0 sur 6 à trois points).
Malgré tout, les Chalonnais sont toujours devant à la mi-temps (+4).

Le duo d’Américains de l’Alba fait mal

Si les Américains de l’Elan sont mi-figue mi-raisin, ceux de l’Alba ne font pas dans la demi-mesure et portent l’équipe allemande sur leurs épaules, ce n’est pas peu dire : l’intérieur Deon Thompson (24 points à 12 sur 14) et le meneur Dashaun Wood (19 points) maintiennent le navire à flots, l’intérieur se révélant difficile à maîtriser. Mais l’Elan est toujours devant et fait même fructifier son avance pour la porter à huit points après trente minutes. Cela sent bon !

Schaffartzik crucifie Chalon

Mais l’Alba sort sa botte secrète : Heiko Schaffartzik. L’ex-international allemand va artiller à trois points (3 sur 5) et permettre à sa formation de passer devant dans les ultimes minutes. Plus rien ne va à Chalon qui déjoue totalement (mauvais choix, pertes de balles). Tchicamboud et ses équipiers ne vont pas trouver la solution et s’inclineront de trois points. Un match qui était à leur portée. Il y avait la place. Quand on voit les occasions ratées par Shelden Williams dans la raquette.

Un groupe très équilibré

Les résultats d’hier soir montrent que le niveau du groupe est très homogène. Après Malaga qui peut s’estimer heureux de l’emporter en Pologne (plus 2), ce sont les Israéliens qui l’emportent de justesse à domicile face à Sienne (plus 2 aussi). Chalon a sûrement sa chance pour être dans les quatre. Mais attention à ne pas perdre à domicile !